DHpourtous

Portail des DH de TOUS par TOUS et pour TOUS

  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 10 décembre 2008
Archive pour le 10 décembre, 2008


DUDH 60 ans après,quel bilan en RDC?

10 décembre, 2008
Journées commémoratives | Pas de réponses »

90x728gif.gif90x728gif.gifLa Déclarattion Universelle des Droits de l’Homme totalise aujourd’hui 60 ans depuis sa signature, les pays signataires l’on voulu comme étant la vision du monde civilisé sur les rapports, les relations entre les Etats, les peuples ou tout simplement entre les HOMMES « ….tout les hommes sont nés égaux…. ».
L’Organisation des Nations Unies à durant ces 6 décennies tenter de promouvoir et de protéger les droits de l’homme contenus dans la DUDH à travers les instruments juridiques internationaux et les mécanismes qu’elle à mis en place pour y parvenir.
Des droits fondamentaux dits de la première génération à caractère général, elle a édicté des droits de plus en plus spécifiques étalées sur 2 ou 3 générations, concernant des groupes plus restreints,plus faibles ou encore plus vulnérables tels que les femmes, les enfants,les peuples autchtones…..
L’Afrique, à l’instar de l’Europe et du continent américain à aussi son instrument de promotion et de protection des droits de l’homme à travers sa « Charte africaine des droits des peuples et du citoyen » qui prévoit aussi son mécanisme.
La République Démocratique du Congo (ex. Zaïre) devenue indépendante le 30 juin 1960 à adhérer directement à l’ONU et à par après ratifier un bon nombre des textes juridiques internationaux des droits de l’homme en l’occurence la « Charte Internationale des Droits de l’Homme » mais la question présente qui me vient à l’espritt en ce jour anniversaire est de savoir quel peut-être le bilan de la situation des DH dans ce pays de l’Afrique centrale?
Sans prétendre y apporter une réponse exhaustive, je pourrais dire sans risque de me tromper, qu’il y a encore beaucoup à faire pour ne pas dire tout à faire en matière des DH.
Les violations des DH les plus élémentaires sont légions et cela à tous les niveaux et par toutes les autorités tant civiles que militaires (des services de sécurité) et en ces temps de guerre répétée, par toutes les forces armés en présence sur le territoire de la République; l’exemple du viol des femmes en RDC qui devient une arme de guerre et que les Nations-Unies ont érigées en crime contre l’humanité donne matière à réflexion.
Du « Département des Droits et Libertés du Citoyen » à l’époque du Zaïre en passant par le » Ministère des Droits Humains » sous la République Démocratique du Congo de l’époque de Laurent désiré Kabila pour en arriver au « Ministère de la Justice, Garde des Sceaux et des Droits Humains », le politique congolais a tenté de prendre des dispositions en matière des DH mais il y a toujours eu le problème de la VOLONTé POLITIQUE pour rendre la promotion et la protection des DH une chose effective.
La mise en pratique des dispositions de la DUDH par les dirigeants congolais pourra permettre de parvenir à l’idéal commun à atteindre par tout le peuple congolais, toute la nation congolaise.

Me delphin Moloni

réflexion nicaus 1980 |
Douceur Intemporelle |
Testimonium |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mesarticlesavendre
| CAP 2002 Français, Histoire...
| petit prince